Calokilit

Nathalie lit, Lisa aussi, c'est Calokilit !


Poster un commentaire

De profundis – Chanouga

Résumé éditeur (nébuleux pour le coup) :
Quelque part entre Ceylan et Bornéo, des pêcheurs racontent avoir autrefois ramené dans leurs filets un drôle de naufragés, une étrange créature chassée du pays des sirènes…

Mon avis :

De profundis est une bande dessinée mystérieuse, et n’espérez pas après la lecture en avoir percé tous les secrets… Bien au contraire ! Ici l’auteur nous ballade, il nous promène, nous emporte dans un univers fantatique, où les apparences sont bien souvent trompeuses.

Jonathan, un jeune marin, est victime d’un naufrage spectaculaire, son vaisseau est entrainé dans un typhon. Il se réveille sur une plage, après avoir passé un temps indéterminé dans les flots. Recueilli par deux jeunes femmes, à l’allure frêles et plutôt bien faites, il va  vite se rendre compte qu’elles ne sont pas ce qu’elles paraissent… La réalité va alors se troubler pour le jeune homme qui devra ruser si il souhaite s’en sortir.

Ici, peu de textes, quasiment aucun élément pour situer l’intrigue. Et cela n’a pas d’importance, puisqu’il suffit de se laisser bercer par les illustrations de l’auteur. L’intrigue contient de nombreuses zones d’ombres, pour laisser plus de place à l’imagination du lecteur certainement.

Si vous cherchez une lecture simple, avec une intrigue précise, un début et une fin, passez votre chemin, par contre si vous cherchez la rêverie, le voyage, le plaisir des yeux, foncez sur cette bande dessinée à l’édition luxueuse.

Lisa

Le blog de Chanouga, pour prolonger le plaisir.


Poster un commentaire

Ananke – Erwin Madrid

Résumé éditeur :
L’histoire de Lilou, une petite fille solitaire dont la maman est hospitalisée, et d’Anita, une vieille dame qui habite toute seule dans sa petite maison en bord de mer. Un jour, elles se rencontrent sur la plage et vont d’aventure en aventure. Un récit d’amitié.

Mon avis :

Ananke est l’histoire d’une rencontre entre deux personnes seules, très seules, que leur solitude enferme. La jeune Lilou passe ses journées à se promener au bord de la mer, un peu abandonnée depuis que sa mère est hospitalisée, sans qu’elle arrive à le supporter. Anita est une femme âgée esseulée. Leur rencontre va les faire basculer dans un monde fantastique pour vivre une aventure qui changera leur vie et leur rapport aux autres.
Cette bande dessinée laisse planer le mystère entre rêve et réalité, elle est sublimée par des illustrations aux couleurs douces et au graphisme original. Malheureusement, j’ai eu du mal à me laisser porter par cette fable douce amère.

A conseiller pour un moment de rêverie, pour se changer les idées en période difficile.

Lisa

Un petit tour sur le site de l’auteur (en anglais) : Erwin Madrid