Calokilit

Nathalie lit, Lisa aussi, c'est Calokilit !


2 Commentaires

Albums jeunesse sur le thème de l’amour, de la rencontre…

Voici une petite sélection d’albums jeunesse autour des thèmes de la rencontre, de l’amour… Des albums tout doux, pas niais, parfois drôles et souvent poétiques !

Le petit prinche d’Alice Brière-Haquet et Camille Jourdy

Je commence par mon chouchou depuis longtemps, j’ai nommé Le Petit prinche ! Un album drôle et sensible qui parle d’amour, bien sur, mais aussi de différence avec un petit prince presque parfait, s’il ne transformait pas tous les sons ssss en chhhh. Il faudra tout l’amour de ses parents (le roi et la reine donc) pour le mener jusqu’à la princhèche de ses rêves ! Le texte est vraiment de qualité, bien qu’un peu difficile à lire à voix haute (un bon exercice de diction) et je suis fan des illustrations de Camille Jourdy, qui démontre encore une fois son sens du détail incomparable.

Rendez-vous n’importe où de Thomas Scotto et Ingrid Monchy Lire la suite

Publicités


Poster un commentaire

Automne – Jan Henrik Nielsen

Résumé :

Depuis plus de 6 ans, Nana et sa jeune sœur Fride vivent enfermées dans un bunker sur une île avec leur père. Tout ce qu’elles savent c’est qu’un virus a décimé les hommes et que la nature se meurt mystérieusement. Son père les a conduit dans ce bunker pour les protéger, alors que leur mère, médecin, est resté sur le continent en ville pour tenter de soigner les survivants.
L’enfermement leur pèse mais la peur de l’extérieur est plus forte. Lorsque leur père tombe malade, les deux sœurs vont devoir sortir pour essayer de rejoindre la ville et trouver des médicaments.

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce roman qui revisite les codes du roman de survie. Toute son originalité réside dans la manière dont le sujet est traité, ici pas de défaitisme, pas de roman noir, comme c’est souvent le cas dans ce style littéraire, au contraire le récit est lumineux ! Au cours de leur voyage Nana et Fride vont croiser rares survivants et toujours il subsistera une pointe d’espoir. Bien sur, la peur, l’inquiétude sont aussi présentes, le lecteur ne peut s’empêcher de s’inquiéter pour les deux enfants.

Faire connaissance avec ces deux sœurs est un plaisir, chacune apporte une dimension supplémentaire au récit. Nana est une jeune fille forte, voix de la raison, elleva devoir réapprendre beaucoup de choses, le monde a bien changé pendant ces quelques années. Obligée de s’occuper de sa jeune sœur, elle ne baisse jamais les bras, toujours prête à faire preuve de tendresse envers sa cadette. Fride a seulement 7 ans, de l’extérieur elle ne connait rien, elle va devoir tout découvrir, même si le monde, qu’elle voit pour la première fois, n’a plus grand chose à voir avec ce qu’elle lisait dans les livres du bunker.

Les descriptions sont très belles, très douces, j’ai vraiment eu l’impression de marcher au côté des deux héroïnes. A mon avis, on ne peut qu’être happé par l’ambiance qui se dégage de ce roman.


Poster un commentaire

Far away – Maryse et Jean-François Charles, Gabriele Gamberini

Résumé éditeur :
Martin Bonsoir est chauffeur de camion. Il parcourt seul les paysages grandioses du Canada et des États-Unis sans plus les voir. Jusqu’au jour où son camion est immobilisé par la neige dans un bled paumé du Canada. Il y est secouru par une femme seule, plus âgée que lui, Esmé Larivière. Sur un coup de tête, elle demande à Martin de l’emmener avec lui. Le voyage de Martin prend alors une autre tournure.

faraway

Mon avis :

Cette bande dessinée je l’ai lue en période de pénurie de nouveauté, au hasard, parce que la couverture pleine de neige me semblait de saison. L’illustration peut déplaire, son réalisme, ses couleurs vives, son aspect pictural. Au contraire c’est plutôt ce qui m’a attiré, ça et le road-trip dans le nord américain. C’est un véritable plaisir pour les yeux, les paysages, les expressions, tout est très détaillé.

Far away c’est l’histoire d’une rencontre, qui ne laissera aucuns des deux protagonistes intacts. Martin et Esmée sont des personnages attachants, meurtris par la vie, ils souffrent l’un comme l’autre beaucoup de la solitude, même s’ils n’en sont pas forcément conscients. Le destin les a réunis et ensemble, ils vont entreprendre un voyage commun à travers le Canada. Un voyage au cours duquel ils apprendront à se connaître l’un l’autre et qui changera leur vie. Leurs histoires, leur passé sont juste esquissés mais nous donnent bien les clés pour les comprendre. Les informations sont distillées petit à petit au cours du récit, nous donnant toujours envie de continuer la lecture.

Ici pas de grand spectacle, mais plein de sensibilité et de pudeur. Les illustrations superbes et le texte simple font de cette bande dessinée une réussite, une jolie histoire triste, très délicate.

A lire sans hésitation.

Lisa