Calokilit

Nathalie lit, Lisa aussi, c'est Calokilit !


Poster un commentaire

Troubles – Claudine Desmarteau

Résumé éditeur :
Camille partage tout avec son meilleur ami Fred : les soirées, les cours, les joints, les films, des parents incompréhensibles et un vague rêve pour l’avenir… Depuis que Fred a perdu sa mère, Camille le sent sur le fil. Mais Camille est comme un ange gardien pour lui. Entre eux, c’est « à la vie, à la mort ». Au cours d’un week-end à la campagne entre copains du lycée, Fukushima, le garçon dont tout le monde rit, se joint à eux.
Sa présence fait monter la tension, les heures passent, les moqueries fusent et l’alcool coule à flot, jusqu’au moment où…

ImageMon avis :

Ce qui m’a frappé en premier dans ce cours roman est le style de l’écriture : on y trouve des phrases concises, claires et nettes, qui donnent un certain rythme au récit.

Puis aussi au début du texte, on trouve des chapitres ancrés dans l’histoire, et d’autres, quelquefois un peu déroutants, qui décrivent une scène de film, sans prévenir. Ce qui au début donne un effet de « cheveux sur la soupe ».

Claudine Desmarteau nous raconte ici l’histoire de deux bons amis qui vont en classe au lycée, et leur bande de potes. On y retrouve les questionnements liés à l’adolescence : la sexualité, l’avenir, l’amitié (etc.). Dans leur classe, il y a un garçon qui n’est pas très propre, ne sent pas très bon, et n’est pas très bien habillé. Il le surnomme Fukushima. Mais il est gentil, drôle, et a toujours de l’argent pour dépanner. Heureux d’avoir des amis, il partira avec eux en week-end. Un week-end qu’ils ne sont pas prêts d’oublier.

 On retrouve ici encore une fois exposé le mal être des adolescents, et leur « microcosme ». Un sujet a priori pas bien original. Mais le style de l’écriture nous tient malgré tout attentif jusqu’à la fin du récit. Puis rien « ne coule de source ». On pense parfois comprendre ce qui va se passer, puis finalement, l’auteur nous prend à revers, ajoutant ainsi une dose de « suspens » au roman.

Un livre que je vous conseille !

Nath à livre


Poster un commentaire

Hate list – Jennifer Brown

Résumé éditeur :
Lorsque Valérie franchit le seuil du lycée, elle sait que rien ne sera plus jamais pareil. Cinq mois plus tôt, Nick, son petit ami, a ouvert le feu dans la cafétéria de l’école, tuant une dizaine d’élèves avant de se suicider. Des élèves agaçants, pénibles et arrogants qui figuraient sur la liste que Valérie et Nick ont tenue pour se défouler. POurquoi ce qui n’était qu’un jeu est devenu un drame ? Comment va-t-on accueillir son retour au lycée ? Est-elle aussi coupable que Nick ?
 
Hate list

Mon avis :

L’histoire ici est effrayante. On y découvre, racontés avec brio, le malaise et le mal être d’adolescents qui se sentent incompris, par les gens de leur âge, ou encore par leurs parents. Puis un dénouement macabre. Puis la vie après, à reconstruire malgré les blessures (physiques et morales) pour ceux qui restent, qui ont survécu.

L’auteur ici a choisi de laisser parler Valérie, l’ex petite amie du meurtrier. Dans un style simple, clair, et fluide, elle lui fait exposer son ressenti et le cheminement qu’elle a fait pour pouvoir avancer, malgré les difficultés : l’incompréhension des « autres », la honte, la culpabilité, puis les questions qu’elle se pose : si elle avait su, si elle avait pu, si elle avait vu, que ce serait-il passé ?

Voilà un roman ado que je conseille plus que vivement, qui dépeint bien la période de l’adolescence, avec ses questionnements, ses envies de singularité. Mais aussi qu’est le microcosme qu’est le lycée, avec ses clans, et de fait ses intolérances et sa méchanceté.

A lire absolument !

Nath à livre