Calokilit

Nathalie lit, Lisa aussi, c'est Calokilit !


1 commentaire

Nola – Gorak, Cothran et Couceiro

Résumé éditeur :

La vengeance porte un nom de femme. A la Nouvelle-Orléans, dans la ville dévastée, juste après le passage du cyclone Katrina, une jeune femme se réveille seule, dans un hôpital. Totalement défigurée, elle comprend qu’on l’a laissée pour morte. Nola, elle s’appelle, et sa seule raison de vivre : La vengeance ! Ceux qui l’ont abandonnée vont payer… Désormais sans visage, elle est aussi sans pitié. Et dans une ville où le crime et le chaos règnent, comptez sur elle pour être implacable.

Mon avis :

J’ai emprunté cette bande dessinée un peu par hasard à la médiathèque, attirée par la couverture, avec cette femme au regard perçant, mystérieux.

Nola, c’est l’histoire d’une vengeance, l’histoire d’une femme qui après avoir tout perdu décide que sa vie ne vaut plus grand chose si elle ne se venge pas. Ici pas d’éclaircie dans la tempête, le personnage principal est sans concession.

Le dessin m’a bien plu, l’histoire aussi. Mais j’ai trouvé que la narration manquait de nuances, pas de surprises, pas de subtilités. Le résumé nous promet une vengeance et c’est tout ce que le lecteur trouvera dans cette BD, pas plus, pas moins, et ce n’est pas pour moi suffisant. Nola pourrait être une figure forte, une femme émancipée, mais ici tout manque de profondeur. Une petite déception pour moi.

Lisa


Poster un commentaire

Brèves du mercredi #4

Aujourd’hui les brèves seront brèves, de fait il n’y en aura qu’une !

Signe Cats Eyes

Coup de projecteur sur une bande dessinée, La Grande Odalisque de Bastien Vives, Jérôme Mulot et  Florent Ruppert aux éditions Dupuis.

Enfant j’ai regardé avec beaucoup de plaisir le dessin animé Cat’s eye, j’en ai gardé un très bon souvenir, j’en ai même regardé quelques épisodes au hasard des rediffusions ces dernières années. C’est donc avec impatience que j’attendais de lire cette bande dessinée, qui me promettait de retrouver des cambrioleuses de chic et de choc. Ici, les personnages ne sont pas très creusés, mais l’action s’enchaîne à toute vitesse, empêchant le lecteur de trop s’attarder là dessus.

Les trois jeunes cambrioleuses ont de multiples talents qui leurs permettent d’affronter mieux que le commun des mortels des situations rocambolesques et dangereuses, pour le plaisir de nos yeux. Je ne sais pas si je garderai un grand souvenir de cette lecture, mais j’ai vraiment passé un bon moment à suivre les aventures d’Alex, Carole et Sam.

Si vous cherchez à passer un bon moment, mêlant action et décor soigné (dans Paris et ailleurs), foncez !

Lisa