Calokilit

Nathalie lit, Lisa aussi, c'est Calokilit !


Poster un commentaire

Brune Platine t.1 Mon sang est plus noir que le votre – Lisa Mandel et Marion Mousse

Résumé éditeur :

L’une s’appelle Brune, l’autre Platine. Elles sont partenaires dans l’agence qu’elles ont créée ensemble : « Brune Platine – Enquêtes en tous genres ». Leur nouvelle cliente, une jeune fille du nom de Claire, déclare être à la recherche de son père, Jean-Paul. Détail troublant : elle porte au cou une cicatrice très ancienne, qui s’est récemment rouverte et ne se referme plus.

Mon avis :

Brune et Platine sont les deux fondatrice d’une agence de détectives. Elles semblent très proches l’une de l’autre et pourtant il  paraît difficile de trouver deux femmes plus différentes tant physiquement que dans leur attitude. D’un coté il y a Platine, aux formes généreuses, figure maternelle et fatale à la fois, de l’autre , il y a Brune, silhouette filiforme tendance casse-cou. Pendant que Platine reste à l’agence, Brune part sur le terrain !

Au départ, le lecteur, comme les deux enquêtrices, pense être face à une enquête de routine. Ce ne sera bien sûr pas le cas, puisque Marion Mousse et Lisa Mandel nous entraînent dans une histoire vraiment sombre. Il ne faut pas se fier au dessin, il s’agit bien d’un thriller qui risque de vous glacer le sang ! Et attention, une fois le premier tome refermé vous attendrez la suite avec impatience !

Lisa


Poster un commentaire

Only skin, nouveaux contes de la lente apocalypse – Sean Ford

Résumé éditeur :

Dans une ville de province entourée de montagnes et de bois, des disparitions inexplicables se succèdent à un rythme inquiétant ; la forêt semble engloutir tous ceux qui s’y aventurent. Des recherches sont menées en vain et la psychose gagne peu à peu les habitants de la petite bourgade. Cassie et Clay débarquent en ville pour reprendre la gestion de la station de service d’un père qu’ils n’ont pas connu et qui compte parmi les disparus.

Mon avis :

Dès la lecture du résumé de cette bande dessinée, j’ai été intriguée, le mystère semblant être la clé de voute de cette lecture. Only skin est un roman graphique assez conséquent, le graphisme est simple, mais je n’ai eu aucun mal à reconnaitre les différents personnages, pourtant nombreux !

La situation de départ est simple :  une bourgade isolée des États-Unis est touchée par une vague de disparition étrange. Pourtant rapidement l’intrigue se complique, avec des personnages bien ambiguës, une cheffe de la police qui semble avoir d’autres intérêts que le bien être de ses concitoyens, un activiste pour la sauvegarde de l’environnement à tendance conspirationniste… Je dois avouer avoir eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire, notamment parce que j’ai craint un dénouement trop simple. Il n’en ai rien ! Au fil des pages, le mystère épaissit, l’auteur nous offrant plusieurs pistes à suivre, pour finalement déboucher là où je ne l’attendais pas.

Cette bande dessinée n’est peut être pas un coup de cœur, mais elle m’aura tenue en haleine ! Je lirai avec plaisir la prochaine création de Sean Ford, qui a vraiment réussi son premier titre en alliant intrigue, mystère et une point de fantastique.

Merci à Babelio et aux éditions Rackham pour la lecture de cette bande dessinée !

Lisa