Calokilit

Nathalie lit, Lisa aussi, c'est Calokilit !


Poster un commentaire

Le Petit Chaperon Rouge, entre classique et contes détournés

Le Petit Chaperon Rouge est un conte que j’apprécie beaucoup d’autant plus depuis que je travaille en médiathèque et que j’ai découvert les très nombreux albums qui le reprenne, dans des versions plus ou moins modifiées !
Je vais vous présenter aujourd’hui, quelques uns de mes favoris.

Le Petit Chaperon Rouge de Jimi Lee aux éditions Grandir

Je commence par cet ouvrage de Jimi Lee, tout simplement parce que ce fut un véritable coup de cœur visuel pour moi. Il s’agit d’un album sans texte qui peut se déplier totalement pour former une frise contenant l’ensemble du conte. Le dessin est simple et très délicat, le travail d’édition est précis et de grande qualité, faisant de ce livre un petit bijou. Le déroulement du conte en lui-même est assez classique avec une fin heureuse où le chasseur vient sauver tout le monde.

 Le Petit Chaperon Rouge d’après Charles Perrault, illustré par Warja Lavater, aux éditions Maeght

Lire la suite

Publicités


Poster un commentaire

Adrastée t.1 – Mathieu Bablet

Résumé éditeur :

Après avoir passé 1000 ans sur son trône de pierre à méditer sur sa condition d’immortel, un homme, ancien roi d’hyperborée, part vers le Mont Olympe. Après avoir vu disparaître les siens et son peuple, au fil d’une vie qui n’a que trop durée, il s’est enfin décidé à trouver les Dieux pour les questionner quant à son étrange nature. Pourquoi lui ? Comment mourir ? Peut-il encore retrouver celle qu’il a aimée ?

Mon avis :

Adrastée, il a suffit que je jette un œil sur la couverture pour avoir envie de la lire.

Le premier atout de cette bande dessinée est son dessin. Les illustrations de Mathieu Bablet sont superbes, le trait est très précis et les détails, extrêmement nombreux dans toutes les planches donnent envie de passer du temps à les observer. Et cela correspond totalement aux thèmes de la bande dessinée, puisque Adrastée est un conte onirique dans lequel le voyage compte plus que la destination où même les raisons du départ. Ce qui compte vraiment ce sont les rencontres, les paysages traversés par le roi, qui vont le faire avancer, le faire réfléchir.

Le lecteur dispose de peu d’informations sur le personnage principale, et pour cause lui même semble, avec le temps, avoir oublié beaucoup de chose, sur lui même, sur sa vie et sur ses proches. C’est en cela que le voyage lui est nécessaire, bien sûr, il espère au bout de la route trouver les dieux, mais les différentes étapes de son périple lui permettent de réfléchir, de se remémorer son existence.

Le tome 1 ne nous donne pas toutes les réponses, mais comme la série est en deux tomes, il n’y aura pas longtemps à attendre. Si vous êtes tentés par une lecture un peu contemplative, qui vous fera voyager, Adrastée pourrait bien vous plaire ! Personnellement, j’ai passé un bon moment, mais j’attends beaucoup du deuxième tome.

Lisa

Le blog de l’auteur : La cinquième dimension