Calokilit

Nathalie lit, Lisa aussi, c'est Calokilit !

Psycho-killer – Anonyme

Poster un commentaire

Résumé éditeur :
Tout semble paisible à B Movie Hell, 3672 habitants. Jusqu’au jour où un tueur mystérieux portant un masque en forme de crâne, surmonté d’une crête iroquoise rouge, se mette à assassiner tranquillement certains des habitants de la ville. Le FBI confie l’affaire à un couple d’enquêteurs, Milena Fonseca et Jack Munson, surnommé le Fantôme, spécialiste des opérations clandestines. Bientôt de mystérieux liens apparaissent entre cette terrifiante série de meurtres et un projet top secret du Département d’État, l’opération Blackwash. Alors que la paranoïa s’empare de la ville, la collaboration entre le FBI et les autorités locales s’annonce difficile. Les habitants de B Movie Hell, bien décidés à garder leurs nombreux secrets, entendent en effet résoudre seuls et sans aide extérieure cette histoire aussi terrifiante qu’énigmatique.

Anonyme-Psycho-GrisMetalMon avis :

Lorsque j’ai vu ce roman attendre sur les étagères, je me suis précipitée pour l’emprunter ! J’avais effectivement lu avec plaisir Le livre sans nom, ainsi que L’oeil de la lune, il y a quelques années. J’avais adoré l’univers décalé, foufou de l’auteur.

Alors c’est avec plaisir que j’ai entamé cette nouvelle aventure. L’auteur (anonyme, n’est-ce pas) signe ici, encore une fois, un polar complétement déjanté, où les événements se suivent et ne se ressemble pas. De nombreuses références sont faites à divers films et séries. L’héroïne est fan de Dirty dancing et se fait appeler Bébé, le tueur porte un masque en caoutchouc et est affublé d’une veste en cuir rouge. On retrouve des agents sous couverture, courant après un meurtrier, sans connaître la réelle raison de leur mission. Les points centraux du livre sont un bordel, un diner au bord d’une route, un asile…
Rien de très original finalement. Nous avons déjà rencontré tous les personnages sur d’autres mediums (télévision notamment). Pareil pour les lieux clés, et les situations dans lesquelles se mettent les différents personnages principaux. Ils sont tous prévisibles, sans surprise.

Je me rends compte que je n’en fais pas un portrait forcément très alléchant, mais malgré tout cela, j’ai passé un bon moment. Mon jugement est sévère, mais la raison principale de ma petite déception est que je n’avais pas les bonnes références pour pouvoir comprendre les références.

Nath à livres

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s