Calokilit

Nathalie lit, Lisa aussi, c'est Calokilit !

Kiki de Montparnasse et Olympe de Gouges, Catel et Bocquet

Poster un commentaire

Si vous n’avez pas encore trouvé toutes vos idées de cadeaux pour noël, ces deux bandes dessinées pourraient faire des heureux.

La bande dessinée à beau être parfois considérée uniquement comme une source de divertissement, Catel et Bocquet nous prouvent que l’on peut y apprendre beaucoup sans déplaisir, bien au contraire. Les deux auteurs unissent leurs talents pour nous offrir deux bandes dessinées biographiques. Elles retracent chacune le destin d’une femme autour de laquelle l’Histoire s’est faite.

La première des deux BDs nous amène dans la vie de Kiki de Montparnasse qui fut une célèbre modèle et maîtresse d’artistes pendant l’entre-deux-guerres.Elle fréquentera par exemple Modigliani, Man Ray ou Henri Broca.

Dans le deuxième opus, le lecteur découvre Olympe de Gouges, femme de lettre française, qui finira guillotinée, pendant la Révolution Française, après avoir menée une vie riches en rebondissements.

Kiki comme Olympe sont des femmes fortes, parties de rien, elles veulent croire que le meilleur les attend. Et même si leur destin termine tragiquement, leur force de caractère les amènera à côtoyer les grands hommes de leur époque et à changer le monde à leur manière.

Ce sont des ouvrages imposants, mais l’écriture fluide et le dessin expressif les rendent lisible facilement, le lecteur étant emporté de page en page, d’années en années. Les deux auteurs nous font voyager dans l’histoire dressant le portait de la société française à différentes époques.

Le pari est réussi, à chaque fois, la biographie est très complète sans être indigeste, et les notices biographiques en fin d’ouvrage permettent de mieux s’y retrouver dans une galerie de personnages très fournis. Il ne faut pas se laisser impressionner par le nombre de pages, en effet le destin hors du commun d’Olympe de Gouges et de Kiki de Montparnasse mis en lumière par le talent des auteurs nous fait bien vite oublier le poids du livre.

Avant la lecture, je ne connaissais aucun détail de la vie de ses deux femmes. Je peux aujourd’hui dire que j’ai appris beaucoup sur ces deux femmes, féministes avant l’heure.

Lisa

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s